DYE : « Des pompes de la Mort qui Tue »

Cet Automne, on peut vulgairement dire qu’on en a « Bouffé » du Clou. Des clous sur nos cols de chemises, jusqu’à vouloir contaminer celle de L’Homme, ou encore des clous sur des Shorts décolorés « ras-la-moule » faisant ressortir sans pitié notre gros Faff’.

Toujours en quête d’originalité, ne sachant que faire de mes clous ramenés de Panam’, et de mes fameuses baskets Asos achetées Blanches, teintés d’un marron donc je ne citerais pas la couleur de ressemblance, puis redécolorées (c’est bon vous suivez?). Souvenez vous c’étais celles-ci:

Brève parenthèse: Si vous souhaitez vous lancer dans la décoloration en machine, veillez à ce que votre lave-linge soit dans une pièce qui puisse être aérée parce que le produit de décoloration pue le souffre (et je pèse mes MOTS!), et qui dit odeur de souffre, dit : Odeur d’oeufs pourris. (Je l’ai fait à 23h, donc pelage de Faff’ si j’ouvrais la fenêtre. J’ai cru que l’odeur allait m’atomiser mes neurones de blonde…)

Revenons à nos moutons. Alors on a donc une paire de Baskets « Blanches » + des clous dorés. Me voilà embarquée dans le magnifique monde enchanté de la customisation (on voit encore l’effet de l’odeur de la décoloration là…). Autant vous prévenir directos que ça m’a pris 3 JOURS (dont un samedi après midi entier à me taper « C’est ma vie ») entre la pose, le temps de séchage et les multiples retouches. J’ai utilisé de la colle à Strass qu’on m’avais recommandé.

Je peux vous dire que j’étais pas peu fière au final XD, mais MEGA HIC : avec la pliure du pied lorsqu’on marche, les clous s’y trouvant ont la facheuse tendance de se mettre la fuite… Je pense donc réitérer mon essai mais avec des clous avec Rivets achetés sur Ebay.

Vue de mes 1m52 (on aurait presque le vertige…)

Je vous tiens au Jus.

Publicités